Itinéraire d’une rôliste nouvellement née (épisode 4)

Et bien voilà. Nous y sommes. Plus moyen de reculer.

Les joueurs se présentent à l’heure convenue. Au départ, tout semble normal. Bien sûr, vous êtes stressée mais jusqu’à présent, vous avez l’air de les comprendre. Même, vous trouvez les garçons sympathiques. Vous en êtes presque à chanter « Sandrine, je m’appelle Sandrine… »

Mais seulement voilà, votre groupe d’aventuriers rencontre des rats. Ca n’a pas l’air comme ça, mais c’est tenaces, ces sales bêtes. Vous entamez donc votre premier combat. Adieu toute trace de détente, l’angoisse vous prend à la gorge. Sans savoir pourquoi, la musique de psychose vous revient, lancinante, en mémoire.  Vos mains sont moites. Vous ne savez plus par quoi vous devez commencer. Vous regardez les autres, attendant en vain un signe. Rien. Tu parles d’une équipe : c’est du chacun pour soi oui ! Et la suite va vous prouver que vous vous êtes trompée sur leur compte de bout en bout : pas de sympathie à attendre. Vous vous êtes acoquinée avec des vauriens.

Une preuve ?

Vous voulez une preuve ?

Très bien : les dés.

Ah ! Je vois d’ici les sourires condescendants de ceux qui savent… Pour résumer, je dirais qu’il y a les dés avant la vie de rôliste et les dés de la vie de rôliste.

Avant : On joue ?  Ouais. A quoi ? Monopoly ? Trivial Pursuit ? T’as des dés ? Ben ouais.

Pendant : On joue ? Ouais. A quoi ? D.D 3.5. T’as des dés ? Attends, je sors mon sac.

Et oui : le sac de dés du rôliste est un accessoire auquel vous n’avez pas suffisamment prêté attention. Oh votre homme est un jour rentré du salon Essen tout enthousiaste à cause de sa collection de dés mais vous n’avez pas regardé attentivement. Vous avez souri, comme on sourit devant un gamin qui joue avec son train électrique.  Grossière erreur.

Dont vous prenez instantanément conscience lorsque le Maître tousse et vous rappelle avec une feinte compassion : Le dé 20.

Quoi le dé 20 ?

Vous contemplez stupidement le tas de jolis dés offerts il y a une semaine par votre bien-aimé.

Le maître, embarrassé : le dé 20, Sandrine. Pour faire ton jet d’initiative…

Au hasard, vous prenez un dé qui ne ressemble pas à ceux que vous connaissez.  Rires contenus.

–          « Ca, c’est un dé 10 »

–          « Ah non, ça c’est un dé 100 »

Ils se marrent, ces gorilles !

Enfin, l’un des garçons vous prend en pitié et vous désigne le bon dé. Il vous murmure : » c’est celui qu’on utilise le plus ».

Vous décidez de ne plus lâcher ce dé de la soirée. Sauf que quelques minutes plus tard ( vous êtes toujours aux prises avec ces sales bêtes de rats… bon d’accord, je suis druide, je dois m’enthousiasmer pour ces petites bestioles… mais quand même !), le maître vous demande ce que vous faites.

Vous ne faites rien. Vous clignez désespérément des yeux. Une soudaine inspiration vous engage à porter tout le poids de votre incompétence sur votre toutou. Vous lui dites d’attaquer.

–          « Ok, tu touches. »

Vous souriez, ravie. Ouf.

–          « Alors ? »

Mince, c’est pas fini ?   – « Ça ne suffit pas de toucher ? »

– Ben non, faut voir les dégâts.

– Ah ?

Gentiment, comme on s’adresse à une attardée mentale ou à une blonde, on vous montre les informations disponibles sur votre feuille de personnage.

–          « Tu dois utiliser un dé 6 »

–          « C’est lequel ? »

Tout le monde se poile. Même vous.

Pour compenser, vous plongez la main dans le sachet de M&M’s placé sournoisement devant vous. (Femmes, si vous voulez surveiller votre ligne, ne participez JAMAIS à un jeu de rôle : on vous rend accro aux M&M’s).

Vous vous sentez tout de suite mieux (c’est ça qui est terrible avec les M&M’s). Du coup, vous retrouvez votre humour légendaire.

Vous plaisantez, vous lancez des piques, vous jouez avec les mots. Bref, vous êtes irrésistible ! Oui, oui, ir-ré-sis-ti-ble, vous insistez !

Groooooooossse erreur !

Grosse.

Que dis-je ?

Enoooooooooooooooooooooorme erreur !

Kolosâle erreur.

Les mâles vont se lâcher.

Et vont vous faire découvrir tout le sel de l’humour rôliste. Car il y a un humour rôliste. Enfin, du moins, c’est ce que les rôlistes vont tenter de vous faire gober.

Vos M&M’S ont du mal à passer. Brrr.


4 responses to “Itinéraire d’une rôliste nouvellement née (épisode 4)

  • Ner Gal/Abalam et accessoirement Nico (IRL)

    n’ayant jamais jouer à DD 3.5 mais ayant (que zeus me pardonne) embrigader mon ex copine à DD 4, je rigole avec sympathie au désarroi du poussin du jdr qu’est Moira. Après commencer par DD, faut oser! C’est pas parce que tout le monde (ou presque) à déjà entendu parler de DD que c’est le plus simple pour commencer. Je rigole aussi car je ne connais que très peu l’univers de DD (même si la créa de pj n’aura bientôt plus de secret pour moi et que je m’essaye comme vous Me. GoodThing à la « meujeuteusation ») et que parfois j’avoue beh c’est pas évident surtout quand votre MJ officiel (qui au passage a toute la collec’ des livres en français et quelques un en anglais car l’éditeur n’édite plus…) fait parti de vos joueurs… Un conseil pour GoodThing si l’un (ou plusieurs des vos joueurs sont chevronés ou qu’il conaisse l’univers sur le bout des doigts, suffit de revoir les combats à la hausse ca va bien les calmer! (j’ai tué mon premier groupe de Pj à DD4 au bout du 4ième combat… sans faire exprès lol). Pour Moira: si vous arrivez à passer au delà des difficultés des premières fois… vous serez encore pire que votre cher et tendre lol

  • James Foley

    En tout cas sa file le sourire de lire ces petits comptes rendus de premières expérience…😉 !

  • Felin

    Chiche pour le gorille la prochaine fois!!!😉

  • GoodThing (dit "le maître" ou "le chéri" dans l'article ci-dessus)

    Et pourtant, je le jure, j’explique tout doucement et avec toute la pédagogie nécessaire (et en plus, à DD… ce ne sont pas les compétences qui manquent… comprenne qui pourra🙂 )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :